Retour aux actualités
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Les arbres représentent une ressource vitale pour la société. Dans les milieux urbains, les espaces verts sont indispensables et doivent demeurer au coeur de nos préoccupations. Ces richesses naturelles se retrouvent trop souvent négligées ou coupées sans raison valable. C’est pourquoi la Ville de Beauharnois a tenu à démontrer leurs multiples avantages sur notre qualité de vie et les gestes que nous posons pour les préserver.

Confort et sécurité

  • Les arbres nous protègent contre le vent et la pluie ;
  • Ils sont utilisés comme écran sonore pour diminuer le bruit pour les projets résidentiels situés près des autoroutes ;
  • Les arbres sur une propriété permettent aux voisins d’avoir une plus grande intimité par rapport à ses voisins ainsi qu’à la rue.

Pépinière municipale

La Ville de Beauharnois a mis sur pied une pépinière municipale en collaboration avec le Centre des Moissons. Cette initiative permettra à la Ville d’avoir un vaste éventail d’essences d’arbres à
sa disposition pour ses espaces publics. La pépinière compte actuellement 100 arbres et ce nombre sera doublé au cours de l’année 2017. Ce projet pilote favorise la plantation d’arbres partout sur le territoire, notamment en bordure des rues et dans les parcs.

Demande de permis

Un certificat d’autorisation est requis en tout temps pour abattre un arbre sur votre propriété. La Ville délivre des permis uniquement si les critères suivants sont respectés :

  • L’arbre est mort ou atteint d’une maladie incurable ;
  • L’arbre est dangereux pour la sécurité des personnes ;
  • L’arbre est une nuisance pour la croissance et le bien-être des arbres voisins ;
  • L’arbre cause des dommages à la propriété publique ou privée ;
  • L’arbre doit être nécessairement abattu dans le cadre de l’exécution de travaux publics ;
  • L’arbre doit être nécessairement abattu pour la réalisation d’un projet de construction autorisé par la municipalité.

Dans le cas contraire, l’abattage de l’arbre ne sera pas autorisé. Cette  mesure est mise en place afin de favoriser le respect des arbres en milieu urbain.

Recensement

La Ville a procédé à l’inventaire des arbres sur son territoire. Elle a dénombré plus de 107 variétés, dont des espèces rares comme le caryer ovale et le micocoulier occidental. De nombreux arbres matures, ayant atteint des dimensions plus que respectables, ornent le territoire de la Ville et méritent de faire l’objet d’une attention particulière. Plus de 2 000 frênes ont été identifiés sur plus de
13 000 arbres, soit environ 16 % de l’ensemble des arbres identifiés.

Agrile du frêne

Un plan d’action préventif en cas d’infestation à l’agrile du frêne a déjà été déployé par le conseil municipal de la Ville de Beauharnois. Bien que nous soyons toujours à l’affût, des tests d’échantillonnages et un premier inventaire des arbres sur notre territoire, permettent d’affirmer que l’agrile du frêne n’est pas présent dans les arbres de la ville. L’agrile du frêne est un coléoptère de couleur métallique extrêmement dévastateur qui parasite le frêne. Il est difficile d’identifier les signes et symptômes d’infestation par l’agrile du frêne. De ce fait, il est recommandé de confier
cette tâche à un expert qualifié, tel un arboriculteur. Pour de plus amples informations, consultez le « www.siaq.org/ » Société Internationale d’Arboriculture – Québec inc. Les signes les plus évidents de la présence de l’agrile du frêne sont :

  • La présence de tunnels en forme de « S » sous l’écorce des frênes (ne jamais arracher inutilement l’écorce d’un arbre) ;
  • La présence de petits trous en forme de « D » sur l’écorce des branches et / ou du tronc des frênes.