MALADIE DE LYME – ÉTUDE RÉALISÉE DANS LE BOIS ROBERT EN 2016

Pendant l’été 2016, une équipe composée d’étudiants de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal a visité le Bois Robert pour y faire la collecte de tiques. Les tiques retrouvées ont été envoyées au Laboratoire de santé publique du Québec pour leur identification et au Laboratoire National de microbiologie pour la détection de la maladie.

L’institut national de santé publique du Québec nous a confirmé cet été qu’aucune tique portant la maladie de Lyme n’a été collectée dans notre parc.

Depuis 2011, on note une augmentation du nombre de personnes atteintes de la maladie de Lyme au Québec, ainsi que du nombre de personnes qui ont contracté la maladie de Lyme sur le territoire québécois. Le fait que les hivers québécois sont moins froids qu’auparavant pourrait en partie expliquer cette progression. L’adoucissement du climat permettrait aux tiques de survivre et de se développer plus facilement.

Si vous vous faites piquer par une tique, vous devez immédiatement la retirer. Pour savoir comment procéder, consultez la page Retrait d’une tique en cas de piqûre. Conservez la tique dans un contenant qui ferme de façon étanche, comme un contenant à pilules vide. Prenez en note la date et le lieu où vous étiez lorsque vous avez été piqué. Notez également l’endroit de votre corps où vous avez remarqué la piqûre. Ces renseignements pourraient être utiles si vous devez consulter un médecin.

Consultez le Portail santé mieux-être du Gouvernement du Québec pour plus d’information concernant la maladie de Lyme.