Prévention de la maladie de Lyme

Transmise par la piqûre d’une tique infectée, la maladie de Lyme est en constante progression au Québec depuis quelques années. L’Institut national de la santé publique du Québec se veut rassurante en indiquant que le traitement est assez simple, grâce à des antibiotiques courants. Toutefois, mieux vaut intervenir rapidement.

Pour éviter d’attraper la maladie de Lyme transmise par les tiques, il est suggéré de consulter la carte détaillée des régions où il est susceptible de les retrouver, la carte des zones à risque et d’éviter ces secteurs ou de redoubler de vigilance en appliquant les conseils qui suivent.

Lorsque vous vous aventurez dans des zones boisées :

  • Portez des vêtements longs, pantalons et chemises à manches longues de couleur pâle ;
  • Utilisez un insectifuge contenant du DEET ou de l’icaridine ;
  • Marchez dans les sentiers dégagés ;
  • Après votre promenade, faites un examen de vérification de la présence de tiques sur tout votre corps, votre équipement et vos animaux de compagnie ;
  • Mettez vos vêtements dans un sèche-linge, à grande chaleur pendant 10 minutes.

Si vous trouvez une tique accrochée à votre peau :

  • Retirez-la avec une pince à épiler (retirer la tique dans un délai de 24 à 36 h peut prévenir l’infection) ;
  • Lavez la zone de piqûre et vos mains puis désinfectez la plaie avec une solution contenant de l’alcool ;
  • Essayez de conserver l’insecte dans un contenant et apportez-le à votre médecin.

La tique vivante peut être conservée au réfrigérateur pendant 10 jours alors que la tique morte peut être conservée au congélateur 10 jours aussi. N’essayez pas de retirer la tique en utilisant du vernis à ongles, de la gelée de pétrole ou avec de la chaleur pour brûler la tique.

Source : Institut national de santé publique | Gouvernement du Canada | Radio-Canada information