Prudence sur les cours d’eau en hiver : Le débit du fleuve Saint-Laurent en hausse

Le froid des derniers jours confirme que l’hiver s’installe tranquillement. La glace commencera a prendre forme sur les différents cours d’eau et il est toujours tentant de s’y aventurer.

Les niveaux d’eau des Grands Lacs ont atteint des records l’an dernier. Le débit du lac Ontario est demeuré tellement élevé tout au long de l’été, de l’automne et au début de l’hiver, qu’il y a eu davantage d’eau relâchée dans les 7 derniers mois de 2019 que dans toutes les années recensées. Le Conseil international du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent compte retirer davantage d’eau du lac Ontario jusqu’au printemps prochain.

Ainsi, le débit sera augmenté au maximum jusqu’à ce que les glaces recommencent à prendre sur le fleuve Saint-Laurent. Une augmentation du débit est envisagée au cours des prochains jours. Le volume exact dépendra des conditions de glace et du niveau d’eau du fleuve Saint-Laurent. Le niveau de l’eau en aval du barrage Moses-Saunders, y compris dans la région de Montréal, devrait augmenter, mais sera suivi de près afin de s’assurer qu’il ne dépasse pas le seuil d’inondation.

La population et particulièrement les amateurs de pêche sur glace, sont invités à la prudence dans le secteur du fleuve Saint-Laurent, du canal de Beauharnois et du lac Saint-Louis jusqu’à Montréal.

Saviez-vous ? Chaque année, près de 10 Québécois perdent la vie par noyade ou hypothermie pendant l’hiver. Dans la plupart des cas, ces décès surviennent en marchant, en jouant au hockey, en pêchant ou en faisant de la motoneige ou du VTT sur un cours d’eau.

Il est donc important de s’assurer que le couvert glacier est suffisamment épais pour s’aventurer sur un cours d’eau gelé en toute sécurité :

  • Couleur de la glace : Une glace bleue et transparente sera plus résistante alors que la glace grise est considérée comme dangereuse. La glace blanche peut être solide selon l’épaisseur, prenez le temps de la vérifier avant de vous y aventurer.
  • Environnement : Vérifiez la taille, la profondeur et les courants du plan d’eau. Prenez en considération la température, l’impact du soleil  et la neige qui recouvre la glace.
  • Épaisseur de la glace : Il est impératif de vérifier l’épaisseur de la glace avant de s’aventurer sur un cours d’eau gelé. Aucun type de glace n’est sécuritaire à 100 %.
  • Soyez prêt : Préparez-vous afin d’assurer votre sécurité. Apportez de l’équipement de survie, sachez reconnaître les signes d’hypothermie, apprenez comment sortir de l’eau froide.

Source : Société de sauvetage | Conseil international du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent