Les ravages causés par les vers blancs !

Le ravage des pelouses par les « vers blancs » est un problème dans les villes où les sols sont très sablonneux. L’insecte qui ravage les pelouses est en fait la larve du hanneton européen, communément appelé « ver blanc ».

Ces insectes broyeurs causent des dommages importants aux pelouses en mangeant les racines des herbes à gazon. Le ver blanc est la larve du hanneton européen et 3 stades larvaires peuvent être observés durant leur cycle de vie. Dépendamment de chacun des stades, les larves peuvent être très résistantes et vulnérables aux méthodes employées pour les éliminer. Il est donc important, avant de traiter votre pelouse, de bien comprendre le cycle de vie du ver blanc.

Les problèmes de vers blancs surviennent généralement lorsque :
  • le gazon est coupé trop court
  • il y a absence de biodiversité dans la pelouse
  • il y a absence de fertilisation
  • le sol est pauvre ou sablonneux
  • le terrain est en pente
  • la pelouse manque d’eau
  • et lorsqu’il y a une forte présence de vers blancs sur les terrains avoisinants.

Pour résoudre le problème à long terme :

Au printemps (mi-mai) : À cette période de l’année, il s’avère peut judicieux d’épandre un pesticide car une infime partie de la population de vers blancs sera atteinte. Il est toutefois recommandé de réparer le plus tôt possible les endroits ou la pelouse est endommagée, aérer la pelouse pour stimuler sa croissance et tuer mécaniquement quelques vers blancs, fertiliser et terreauter avec du compost, réensemencer avec un mélange de graminées, arroser afin de maintenir humide l’ensemencement.

Pendant l’été : Les larves adultes émergent du sol en juin pour se reproduire. Par la suite, les adultes pondent leurs œufs en juin et juillet. Pendant cette période, il est recommandé de maintenir la pelouse dense et vigoureuse en gardant une hauteur de tonte de 8 cm, éteindre les lumières extérieures car les hannetons sont attirés par la lumière. Surtout, n’utilisez pas de pesticides chimiques. il sont interdits sur le territoire et ils éliminent les prédateurs naturels.

À l’automne (mi-août à mi-septembre) : À la mi-août, les larves en sont à leur premier stade larvaire, c’est à ce moment qu’elles sont le plus vulnérables. Les larves passent du stade larvaire 1 à 2 vers la fin août et du stade 2 à 3 en octobre. Les larves se nourriront des racines de la pelouse de la fin août au mois d’octobre pour ensuite s’enfoncer dans le sol pour la période hivernale.

En août, passez à l’offensive biologique!

En pépinières, vous trouverez des insecticides naturels renfermant des nématodes, organismes microscopiques qui tuent les vers blancs. L’application au printemps ne tue pas les vers blancs car ils sont en fin de cycle (gros et résistants) et les températures du sol sont trop froides. Pour être efficaces, ils doivent être appliqués en août (hanneton européen) ou vers la fin d’août ou le début de septembre (scarabée japonais), soit quelques semaines après la ponte des œufs.

L’application doit être précédée et suivie d’un arrosage abondant, et le sol doit être maintenu humide pendant au moins 10 jours. Il est impératif de les appliquer lorsqu’il n’y a pas de soleil, de suivre à la lettre les instructions d’application et de maintenir une pelouse saine et diversifiée. Selon la biologiste, les nématodes ne détruiront pas tous les vers blancs, mais ils le feront suffisamment pour réduire les dommages qu’ils peuvent causer.

L’introduction de nématodes de type « Heterorhabditis bacteriophora (HB) », peut s’avérer efficace afin de réduire considérablement la population de vers blancs. Il est très important de suivre les recommandations du fabricant sur l’étiquette du produit afin que le traitement soit efficace.  Informez-vous auprès de votre centre jardin pour toutes informations concernant l’application de nématodes.
Il est recommandé de :
  • Garder le produit au frais, les nématodes sont des organismes vivants sensibles à la chaleur.  Vous devez les conserver au réfrigérateur jusqu’au moment de leur application ;
  • Éviter d’introduire les nématodes en plein soleil ;
  • Le sol doit être détrempé avant et après le traitement. Par la suite, il faut le maintenir humide pendant quelques jours.

Source : Nature action | Protégez-vous