Retour aux actualités
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Châteauguay, le 31 octobre 2017 – La Maison d’hébergement L’Égide (2e étape), la Régie intermunicipale de police Roussillon, le Service de police de Châteauguay ainsi que le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) de la Montérégie ont lancé officiellement leur projet sur la violence amoureuse, le « Projet XOX », le lundi 30 octobre au Pavillon de l’île à Châteauguay .

Le « Projet XOX » s’adresse aux jeunes de 4e secondaire et permet l’immersion des participants à l’aide d’une expérience virtuelle interactive. Différentes séquences vidéo sont présentées à l’aide d’une tablette électronique afin de conscientiser les jeunes à l’escalade de la violence dans une relation amoureuse, dont le harcèlement et la distribution d’images intimes.  L’adolescent doit faire des choix et répondre à des questions à différents moments de la présentation.  Dès janvier, des policiers et des intervenants animeront des ateliers dans les écoles dans le but de sensibiliser, outiller et prévenir la violence amoureuse.  Les jeunes et leurs parents pourront également consulter le www.projetxox.ca pour de plus amples renseignements.

Pour l’instant, les ateliers seront présentés sur les territoires desservis par la Régie intermunicipale de police Roussillon et le Service de police de Châteauguay.

Selon les statistiques provenant d’une enquête sur les parcours amoureux des jeunes (PAJ) réalisée entre 2011 et 2014 au Québec, 58 % des jeunes en couple âgés de 14 à 18 ans ont vécu au moins une forme de violence psychologique, physique ou sexuelle. Ces chiffres éloquents démontrent la nécessité d’intervenir auprès de cette tranche de la population.

Rappelons que c’est grâce à un soutien financier obtenu du député provincial de La Prairie, Monsieur Richard Merlini, et de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vies, Madame Lucie Charlebois, que le « Projet XOX » a pu être initié.  Une subvention du Bureau d’aide aux victimes d’actes criminels (BAVAC) a ensuite permis sa réalisation.

 

– 30 –

 

Sources :

Jenny Lavigne

Agente sociocommunautaire et relations médias

Service de police de Châteauguay

Tél. : 450 698-3207

jenny.lavigne@police.chateauguay.ca

 

Raphaël Émond-Fiset

Agent aux relations communautaires et médiatiques

Régie intermunicipale de police Roussillon

Tél. : 450 638-0911 poste 443

raphael.emond@policeroussillon.ca